Changement de vie : J-39

Il y a quelques mois, j’ai pris une des décisions les plus importantes de ma vie.

Il y a des moments dans chaque existence, où la vie vous fait un signe, vous glisse une opportunité, vous indique une direction dans un murmure. Et si… ? Juste une pensée, un doute, une promesse. Libre à chacun de laisser s’enfuir cette idée, là-bas, dans ce grand désert où sont cachés les souvenirs, les espoirs et les regrets. Il est souvent plus facile de penser que rêve et réalité sont deux faces d’une seule pièce qui ne pourront jamais coexister sur le même plan. Pourtant, si l’on se donne juste une chance, juste une tentative pour essayer de concilier les deux, alors l’impossible devient envisageable et une porte s’ouvre sur des potentialités que l’on n’aurait pu imaginer autrement. On redessine les règles du jeu pour ne plus en être qu’un simple spectateur.

Il y a quelques mois, fraichement diplômée, indépendante de ma famille et sans véritable attache matérielle, j’ai décidé de renoncer à suivre la voie qu’on m’avait indiqué.

J’ai laissé mes camarades chercher des stages, des emplois et se créer une vie stable qui les mènera certainement vers la réussite et le bonheur. Cette vie-là n’est pas faite pour moi, du moins, pas tout de suite. J’ai un long chemin à parcourir avant.

Il y a quelques mois, j’ai accepté de suivre les signes que Dieu, la vie, le destin ou peut-être juste le hasard m’envoyait.

Aller simple en poche, et me voilà bientôt partie sur les routes, à l’autre bout du monde, à la recherche de mon identité et de ce que je suis vraiment. Un voyage censé durer un an, qui s’achèvera peut-être en quelques semaines, ou bien continuera bien au-delà de mes attentes. J’ai décidé de laisser la chance décider du chemin que prendra le début du reste de ma vie. J’ai renoncé à prévoir, à envisager, à investir dans un futur dont j’ignore tout, si ce n’est qu’il commencera à Melbourne, en Australie, dans une auberge de jeunesse qui a sans doute vu passer des milliers de jeunes et moins jeunes, ceux qui ont entrepris ce voyage avant moi et en sont ressortis grandis, riches de connaissances qu’il est impossible d’apprendre à l’école.

Le 4 mars 2018, à la manière de mon avion qui décollera pour Doha avant de repartir vers le sud, je prendrai mon envol ! Serez-vous là pour y assister ?

4 réflexions au sujet de « Changement de vie : J-39 »

  1. Wow! Félicitations pour ton audace ! Et j’adore ta plume. Tu écris remarquablement bien, avec beaucoup d’émotion et de sensibilité. Je vais te suivre assurément. 😊
    Je dirais bien « bon vouage! », mais dans ton cas ce sera plutôt « bonne nouvelle vie! ». 🙃

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s